Radius: Off
Radius:
km Set radius for geolocation
Search

La cérémonie des obsèques

La cérémonie des obsèques

La cérémonie des obsèques

Notion de la signification des obsèques ou rite funéraire

Les obsèques, que l’on appelle également funérailles ou rites funéraires, représentent tous les gestes, paroles, cérémonies et même danses, qui sont pratiqués à la suite de la mort d’un humain.

Selon la religion, le pays, l’époque et parfois la législation, les obsèques peuvent varier dans leur déroulement, mais aussi dans leur pratique et leur cérémonie.

Dans la majorité des cas les obsèques marquent le passage entre le monde des vivants et le monde des morts.

Ce passage, les obsèques, est une succession d’étapes, de tâches, de cérémonies et d’obligations qui sont principalement définis par la religion et l’administration publique.

La religion détermine comment doivent être réalisées les obsèques et l’administration définit les démarches administratives liées au décès d’un citoyen afin d’en être informé par rapport aux héritages de biens et pour le recensement de la population.

C’est donc la religion à laquelle le défunt était rattaché qui va conditionner le type d’obsèques qui vont être réalisées après sa mort.

Pour l’ensemble des religions on peut considérer que les obsèques se déroulent en trois grandes étapes qui sont :

La préparation du corps du défunt qui a, selon les religions, plusieurs significations et plusieurs pratiques différentes.

L’hommage rendu au défunt par ses proches lors des cérémonies des obsèques

La mise en place du corps du défunt dans sa « dernière maison »

Ces étapes varient dans leur réalisation et leur signification selon la religion à laquelle elles se réfèrent. Certaines religions autorisent plusieurs pratiques pour certaines étapes des obsèques.

A notre époque, les obsèques ou rites funéraires subissent de nombreuses évolutions tant au niveau de leur signification pour les vivants que de leur pratique.

Ces mutations sont essentiellement dues à l’évolution du contexte social actuel, des sociétés développées, marquées par l’augmentation de l’espérance de vie, la forte baisse de la mortalité infantile, le fait de mourir seul, dans des établissements médicalisés comme les hôpitaux ou les maisons de retraite ainsi que le déclin de la religion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec